https://www.zosh.fr/wp-content/uploads/2021/10/zosh-trottinette-entreprise-2.jpg
02 Nov.

La mobilité urbaine a changé de visage depuis quelques années. Exclusivement réservées aux voitures durant longtemps, les routes des villes sont désormais occupées également par des vélos et d’autres appareils électriques comme la trottinette.

Ces deux-roues permettent d’envisager sereinement une mobilité ludique et durable. Ils se glissent aisément dans la circulation et permettent de rallier le travail ou la salle de sport en un rien de temps. Certains modèles offrent même la possibilité de partir le week-end pour explorer des chemins escarpés et des paysages à couper le souffle. Comment choisir entre les deux ? Prix, autonomie, réglementation, avantages et inconvénients, nous vous disons tout afin d’éclairer votre choix.

De nouveaux moyens de transport soumis aux mêmes règles sur la route

Vélos ou trottinettes, s’ils sont électriques, ces deux engins sont soumis à la même réglementation dans l’espace public. Ils ne doivent pas dépasser les 25 km/h et se voient même astreints à une obligation de ne pas dépasser les 6 km/h sur les trottoirs et dans certaines zones.

Est-ce que cela signifie que leurs moteurs ne peuvent pas aller au-delà de ce seuil ? Non, la plupart des modèles, et notamment les modèles haut de gamme comme la trottinette électrique tout terrain pour adulte de Zosh ou certains types de VTT, sont équipés de moteurs puissants qui peuvent atteindre des vitesses bien supérieures. Leurs moteurs sont simplement bridés.

Le débridage de ces appareils reste possible, mais il faut savoir qu’à partir du moment où cette action est effectuée, ces engins ne doivent plus rouler dans l’espace public. Leur utilisation doit alors se faire sur des circuits ou sur des terrains privés, si l’on ne veut pas prendre le risque de s’exposer à de fortes amendes.

Une fois le vélo ou la trottinette débridée, il convient aussi de bien s’équiper afin d’assurer sa protection. Porter un casque, des gants et un plastron devient indispensable, car les risques de chute sont plus importants et leurs conséquences plus graves.

La trott présente cependant un avantage certain dans ce cadre : les chutes sont souvent moins impressionnantes, la position debout adoptée sur cet engin représentant un sérieux gage de sécurité.

Vélo ou trottinette : une question de prix ?

Lorsque l’on choisit un deux-roues, l’on regarde les caractéristiques de l’appareil, mais aussi son prix. La trottinette électrique tout terrain est généralement moins onéreuse qu’une bicyclette électrique. Cet adage est vrai pour les modèles d’entrée ou de moyenne gamme, mais lorsque l’on s’intéresse à des modèles performants et haut de gamme, l’étau se resserre et la différence de prix n’est pas énorme.

Cette différence est due à la qualité des matériaux utilisés et aux batteries employées. La puissance du moteur est également un critère essentiel pour le tarif de ces appareils. Le fait qu’il soit placé sur une roue ou sur deux compte également, de même que la qualité de la propulsion.

C’est pour cette raison qu’une trott électrique tout terrain et haut de gamme comme celle de Zosh peut coûter le même prix que certains vélos électriques de compétition. Elle présente cependant un meilleur rapport qualité prix et peut se targuer d’être entièrement de fabrication française.

Trottinette à moteur ou vélo électrique : une question de goûts et de besoins

Pour choisir entre vélo ou trottinette, le plus important reste de bien évaluer ses besoins et de faire en fonction de ses goûts. Pour quelle raison souhaite-t-on investir dans ce type d’appareil ? Est-ce uniquement pour se rendre au travail ? Doit-on le transporter facilement, pour prendre le métro ou le train ? Quel nombre de kilomètres fait-on par jour, par semaine ? Peut-on le recharger facilement ?

Les réponses à ces questions permettent déjà de se faire une idée de l’appareil qui convient le mieux. Il est évident que si l’on doit prendre le métro ou le train régulièrement, la trottinette est plus adaptée. Elle se plie facilement et se révèle moins encombrante que le vélo électrique.

En ce qui concerne l’autonomie, les modèles d’entrée de gamme des trottinettes sont moins performants que leurs homologues de type vélo, mais si l’on décide d’investir dans un modèle haut de gamme comme la trottinette de Zosh, cet écueil est évité et l’autonomie se révèle même supérieure du côté de la trottinette. Cela est dû au fait que les deux-roues de Zosh sont équipés de moteurs puissants et de batteries robustes.

Lorsque l’on choisit entre ces deux appareils, il faut aussi se poser la question du poids. La trottinette est généralement plus légère que le vélo et se transporte plus aisément. Une trottinette à moteur comme celle de Zosh, avec un guidon et une plateforme larges, est aussi confortable qu’un vélo électrique et permet de se glisser dans la circulation en toute sécurité et sans se fatiguer, la position étant idéale. C’est presque un modèle hybride, une sorte de vélo trottinette électrique, équipé, lui aussi, d’une béquille qui lui assure une grande stabilité à l’arrêt.

La trottinette électrique tout terrain se révèle être un formidable partenaire de jeu le week-end. Elle n’a rien à envier aux VTT électriques qui permettent d’arpenter des GR escarpés. Le vélo trottinette électrique de Zosh est aussi à l’aise sur le bitume que dans le sable ou dans la boue. Il existe même des modèles pour enfants, ce qui permet d’envisager des sorties familiales ludiques et sportives.

Entre le vélo ou la trottinette électrique tout terrain, lequel l’emporte ? Si les deux modèles sont résolument engagés pour permettre une mobilité urbaine simple et agréable, les trottinettes électriques haut de gamme comme celles de Zosh paraissent avoir une longueur d’avance. Confortables, sportives, sécurisantes, elles sont polyvalentes et robustes et permettent de circuler librement la semaine et le week-end.